De nos jours, le stress chronique est désormais devenu monnaie courante chez les personnes de divers âges. Il est reconnu comme un facteur contribuant à la prise de poids et à l’obésité. Environ 40% des adultes ayant un surplus de poids rapportent manger davantage en période de stress intense. Ce phénomène s’explique par les effets du stress sur le métabolisme et l’appétit.

Quel est le rapport entre stress et prise de poids ?

Tout comme il est expliqué sur https://www.upns.fr/stress-et-perte-de-poids/, de nombreuses études démontrent un lien entre le stress chronique et la prise de poids ou l’obésité. En réalité, face à une situation stressante, notre corps sécrète le cortisol, l’hormone du stress. À court terme, celle-ci coupe notre appétit, à long terme, elle peut augmenter le stockage des graisses et entraîner une prise de poids. Le stress modifie aussi d’autres hormones régulant la faim comme la leptine et la ghréline. Il stimule donc l’appétit et les envies de grignotage, souvent pour des aliments gras et sucrés, qui font grossir. Entre 40 et 50% des adultes rapportent manger plus et prendre du poids lors de périodes très stressantes.

Quelles sont les répercussions du stress sur la santé humaine ?

Les conséquences du stress s’étendent sur le corps humain et même dans son métabolisme. Le stress chronique augmente le taux de cortisol qui peut entraîner un déséquilibre des autres hormones métaboliques. Par exemple, le cortisol peut diminuer la production de leptine, l’hormone de la satiété sécrétée par les cellules adipeuses. Avec moins de leptines, l’organisme éprouve plus de faims. En plus, le cortisol peut également affecter la production d’hormones thyroïdiennes, indispensables à la régulation du métabolisme énergétique. Ces dérèglements hormonaux sous l’effet prolongé du stress peuvent donc favoriser la prise de poids et rendre la perte de poids plus dure.

Comment gérer efficacement le stress pour limiter ses conséquences ?

Pour lutter contre le stress, des méthodes simples permettent de se relaxer au quotidien. Vous pouvez prendre quelques minutes pour méditer en vous concentrant sur votre respiration et apaiser votre esprit. Des techniques comme le yoga, le sport ou bien plus encore, alliant mouvements lents, respiration et méditation, sont aussi très efficaces. Il faudra aussi s’accorder des pauses détente dans la journée pour faire une promenade, écouter de la musique ou lire. Il est crucial de dormir suffisamment, entre 7 et 9 heures par nuit, et adopter une alimentation saine et équilibrée, riche en magnésium et vitamine B.

Quelles sont les bonnes habitudes pour perdre du poids ?

La perte de votre poids de façon durable nécessite avant tout une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes, céréales complètes et protéines maigres. Buvez beaucoup d’eau et limitez les boissons sucrées, l’alcool et les aliments gras ou transformés. En plus de tout cela, pratiquez la plupart du temps une activité physique qui vous plaît comme la marche rapide, le vélo, la natation et autres. Fixez-vous des objectifs réalistes, la perte d’un nombre précis de kilogrammes par semaine au maximum. En procédant ainsi et sans vous priver, les kilos en trop fondront naturellement et durablement.